Un pays surprenant

Le Ghana est un pays d’Afrique de l’ouest situé entre le Togo, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, oui un pays qui s’est révélé être “The Surprise” en 2019. Avec ses infrastructures modernes et un artisanat ultra riche, vous lui trouverez forcément une certaine authenticité. Teinture, tissage, beauté naturelle, recyclage de perles donnent naissance à des pièces magnifiques qui valent d’être présentées. De plus les ghanéens sont très attachés à leurs origines et n’hésitent pas à valoriser leur patrimoine culturel. L’inspiration instiguée par son talent, son dynamisme et ses couleurs a donné naissance à des créations relevées.

Ce qui a le plus attiré notre attention c’est le trait de caractère matriarcal de la société ghanéenne; Les femmes y sont très entreprenantes d’ailleurs notre partenaire et fournisseur de tissu est une dame qui a su développer une véritable structure dédiée à la teinture batik, ce que vous pouvez observer sur ces pièces aux couleurs si profondes et si apaisantes. Une profusion de tissus fait-main peut être réalisée sur simple demande avec pour avantage une singularité certaine. Aucune étoffe n’est semblable à une autre à 100% et la robe Abenah est un exemple de parfaite imperfection.

Vous appréciez les motifs colorés?

Les robes Akouah feront votre bonheur grâce à leurs motifs pétillants qui nous rappellent les merveilleuses perles en bouteilles de verre recyclées qui pullulent dans les boutiques de la ville. C’était la première fois que nous en voyions et nous n’avons pas été déçus. Des motifs à n’en plus finir pour embellir nos cous et poignets. C’est une industrie qui rencontre un énorme succès au Ghana et qui fait la fierté de sa population.

Et le tissage?

Le Ghana est indiscutablement associé au tissage du Kenté, l’étoffe royale Ashanti par excellence. Ce sont des bandes de fils de coton tissées entre elles et assemblées pour former une étoffe plus large généralement portée lors de cérémonies importantes par les autorités royales ou lors de mariages par les populations. Nous avons pu assister à sa confection par un artisan de la place et je puis vous assurer que c’est un art à préserver jalousement. Voir les fils s’entrelacer, assister au jeu de bobines et enfin pouvoir toucher et admirer son pagne… Si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à consulter notre article carnet de voyage sur le Ghana.

Pour 2021, nous nous préparons à deux nouvelles escales qui, nous l’espérons vous plairont tout autant.